01 février 2013

Bilbo...

L'histoire qui va suivre est un nouveau genre que j’appellerais personnellement de la fantasy-réalité.

Il s'agit de :

BILBO OU LA VIE CACHEE D' UN VOYAGEUR TRANQUILLE SE PROMENANT AVEC SON BACKPACKER ENTRE LE VILLAGE DE ROSS ET LA VILLE DE TE ANAU

(Le titre en jette déjà un max)

 

Je ne reviendrais pas sur l'histoire complètement plagié sur blanche neige et les 7 nains qu'est Bilbo le Hobbit, remplaçant des nains mineurs multi-millionaires essayant en vain de séduire une femme inaccessible car c'est quand même la plus belle du royaume (selon un miroir qui décide un peu à la façon du concours des miss France de notre époque, avec une reine que l'on pourrait comparer à notre chère Geneviève), par des nains guerriers quelques peu rustres mais amicaux combattant sans relâche des orcs orduriers et sales.

Mais aujourd'hui ce qui va nous intéresser dans cette histoire extravagante, ce ne sont pas les faits glorieux que Bilbo et ses petits amis accomplissent, non non non, ce sont les petites choses, les petites questions qui germent dans notre esprits et qui restent malheureusement sans réponses. C'est avec la plus grande fierté que je vais enfin vous dévoilez la vie véritable d'un voyageur légendaire.

 road wanaka queenstown

Premier questionnement : Comment Bilbo s'habille-t-il ?

Il faut savoir que par sa célébrité Bilbo a obtenu quelques avantages tel qu'être sponsorisé par la marque Quechua, il s'habille donc en conséquence avec des chaussures décathlon qu'il a essayé sur la plate forme multi-surfaces dans le rayon randonnée, des manteaux décathlon, des tee-shirts décathlon, des serviettes qui sèchent vite mais qui puent décathlon, des sacs décathlons, des pyjama, des tentes, des strings et des j'en passe décathlon. Quelques exceptions, le dimanche, quand le ciel est clément, il aime s'habiller en petite robe qu'il a acheté a Pagani ou alors lorsque il pleut des hallebardes il met son petit pancho jaune fluo avec lequel il sue beaucoup dessous et attire de nombreux insectes à plusieurs kilomètres à la ronde.

 

Deuxième questionnement : Que mange Bilbo ?

Bilbo mange bio et s'alimente uniquement en légume qu'il achète au supermarché du coin. La noddle fait partie de la fête, il adore la cuisiner lorsqu'il pleut sous son parasol imperméable qu'il a volé, assis tranquillement sur un petit tabouret de pêcheur. Parfois il fait quelques barbecue sur les plages et bouffe de nombreuses saucisses gorgées de de fromage. Bilbo aime aussi prendre un petit déjeuner copieux afin de combattre orcs, dragons et sandlflies, composé de beurre de cacahuète sur des toasts et aussi de céréales dans du lait crémeux.

Le soir il apprécie enfin, avant de sombrer dans un sommeil de loir, manger quelques friandises ou chocolat.

Maintenant Biblo est gros et il sait pourquoi

 skepper road 2

Troisième questionnement : Comment voyage Bilbo ?

La majeure partie du temps Bilbo marche avec ses belle tongues qu'il a trouvé sur une aire d'autoroute (oui l'abandon des tongues en Nouvelle Zélande est un fléau). Il accomplit alors des kilomètres sans s'arrêter passant de lagoons à glaciers, de forêts luxuriantes à plages désertiques. Cependant ne soyez pas naïf jeunes padawans car Bilbo aime rouler dangereusement avec son gros 4x4 sur des routes de gravier, passant des trous gros comme des obus, des virages sans visibilités ou il croise des bus avec bien sur le vide terrible à quelques centimètres de ses roues, ou encore des ponts en bois, vieux d'un siècle et suspendu à 300 mètres de hauteur.

 plage gellipsie 2

Quatrième questionnement : où Biblo fait-il ses besoins ?

Bilbo est très propre et évite de faire cela dans la nature. Il se pose dans une petite boite sur un trou rudimentaire, où il peut voir le fond qui n'est jamais bien bas et rempli de choses merveilleuses. Mais bilbo est content il n'a pas a tirer la chasse. Et il peut s'entraîner à retenir son souffle afin de devenir très bon en apnée.

Cinquième questionnement : Où Bilbo dors-t-il ?

Son lieu de prédilection est bien sur sa chariote où il se couche sur un matelas de 2cm d'épaisseur dans un sac de couchage version alvéole, en se prenant pour une abeille qui part butiner les étoiles qui sont très visibles dans la voûte céleste de chez nous. Mais rassurez vous, Bilbo aime baver sur son coussin comme tout le monde.

fox glacier 4

Nous espérons, après ces quelques lignes, avoir éclairé votre ignorance d'une belle lumière cognitive prélevée directement de la lune, qui ici, envoi son pâté. Et maintenant nous vous souhaitons bonne nuit les petits, il est temps d'éteindre la chandelle qui travaille beaucoup trop par chez vous.

Posté par dolbylink à 00:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Bilbo...

Nouveau commentaire