16 février 2013

Berlioz, l'oiseau fou

Il est vrai camarade camaraderesse, que nous nous sommes bien trop fixé sur l'Homme à notre goût et nous n'avons pas laissé l'animal s'exprimer. Bien, je vois déjà nos amis philosophes prendre leur plume argentée comme leur cheveux pleins de sagesse et poser les problématiques suivantes : « Mais l'homme n'est-il pas un animal ? Un animal politique ? L'homme est-il supérieur au sauvage ? L'homme est-il une dinde ? Un zèbre ? Une dinde zébrée ? » Je répondrais sans failles à ces garçons... [Lire la suite]
Posté par dolbylink à 02:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]